Société d'économie mixte pour l'aménagement et l'équipement de la Bretagne

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pose de la première pierre de l'ENSIBS

Pose de la première pierre de l'ENSIBS

ENSIBS : La pose de la première pierre de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bretagne Sud à Lorient (56) a été posée le 16 juin 2011 par le maitre d’ouvrage Cap L'Orient Agglomération.

Projet conçu par l’agence Nicolas Michelin & Associés, associée à Rouillé Architectes, BETIBA et ABC Décibel, l’école accueillera près de 350 élèves à la rentrée de septembre 2012. Une opération de 6 500 m² SHON pour un cout global de 14,3 M euros TTC. La SEMAEB intervient comme mandataire de la collectivité pour la réalisation de l’opération.

 

Parti architectural

1. Un bâtiment emblématique

Le bâtiment avec sa silhouette singulière, tel un dièdre, en proue sur l’espace public, répond aux ambitions de l’université. Il affirme sa vocation technologique et affiche une attitude environnementale avec ses  cheminées de lumières, ses façades bois, ses capteurs photovoltaïques en toiture et ses terrasses végétalisées. Il est caractérisé par sa compacité, sa géométrie générée par son implantation au nord du site et la topographie de ses terrasses orientées au sud.

 

2. Deux ailes et un coeur protégé

Ce dièdre est constitué de deux ailes gradinées de 4 niveaux et une attique qui enserrent un volume central plus bas abritant les espaces communs fédérateurs : l’auditorium et la cafétéria. Les deux grands ateliers en double hauteur sont implantés sur l’avenue flandres dunkerque et sont éclairés par de grandes baies vitrées. Dans la proue sont répartis les locaux plus spécifiques, les salles de réunion, les salles de TD et au-dessus, l’appartement du directeur. Les salles d’enseignement sont placées dans les ailes : sur le boulevard Flandres Dunkerque au dessus des grands ateliers et dans l’aile ouest au-dessus des services administratifs, avec des circulations concentrées vers l’intérieur de l’îlot. Un grand escalier se développe en ruban autour du volume central de l’auditorium et la cafétéria. Son organisation en volées successives répond à la géométrie des terrasses, accompagne la topographie de la toiture et dessert de façon optimale les salles. Un prolongement extérieur aménagé avec jardinières plantées et bancs, est accessible à chaque niveau. A R+2, un grand deck dilate l’espace de la cafétéria étudiante. au niveau attique, sont aménagées la terrasse privative du logement du directeur et la terrasse de prestige de la salle de réunion. La géométrie de la toiture légère de ce volume central s’inscrit dans le prolongement des volées des escaliers, elle offre ainsi des liaisons extérieures transversales au droit des paliers. Les espaces de circulation vitrés profitent des vues perspectives. Ils offrent des lieux atypiques de rencontres qui confèrent au bâtiment son identité et donnent à voir, avec l’animation des terrasses, les mouvements et la vie de l’école.

 

3. Des façades différenciées

Le caractère singulier du bâtiment est souligné par les deux registres de traitement des façades. Sur la proue – comme un heaume -, un bardage métallique lisse répond au caractère urbain du contexte, se prolonge le long du boulevard en nez de dalle ; tandis qu’un bardage bois confère une expression plus domestique aux niveaux d’enseignement et aux façades intérieures. Des variations sur le rythme des lames de bois posées à claire-voie devant les baies, modulent la transparence du bardage et permettent des
relations intérieur / extérieur et des jeux sur la lumière.

 

4. Une attitude environnementale

La démarche environnementale est mise en évidence par l’épannelage du bâtiment en gradins vers le sud, qui permet d’exploiter le soleil de façon optimale. Il s’agit d’en capter l’énergie par des panneaux cellules photovoltaïques amorphes (adaptées au climat local) intégrés aux toitures terrasses des deux ailes. La régulation thermique du bâtiment sera consommatrice du minimum d’énergie grâce à un dispositif complet composé d’un puits canadien et d’une chaudière gaz. Par ailleurs, la construction est prévue en béton pour exploiter l’inertie thermique de ce matériau. Un système de récupération de l’eau de pluie permet de créer un bassin de rétention qui participe au cadre générale du parvis et créer un plan d’eau au pied du bâtiment permettant de rafraichir l’école en saison chaude. Dans le même esprit, le parking est traité en sol perméable végétalisé au droit des places pour l’infiltration de l’eau de pluie. L’aspect social de cette démarche est lisible dans les espaces communs fédérateurs, les circulations généreuses et la communication visuelle entre les entités.

 

5. La tranche conditionnelle

La tranche conditionnelle s’inscrit le long de la limite communal avec Ploeumeur. Elle s’articule avec le parvis et le prolongement de l’aile ouest.

 

Reportage photos ENSIBS (pdf - 4,21 Mo)

 

Coordonnées

SEMAEB
Immeuble Le Noven - 318 route de Fougères - CS 60802 - 35708 Rennes Cedex 7 France
Téléphone : +33 (0)2 99 12 72 00 Télécopie : +33 (0)2 99 12 72 72
Télécharger la carte de visite virtuelle (.vcf)

eZ Publish - © Citéo - Inovagora